Définitions

A

 

Age mental

Niveau du développement intellectuel de l'enfant déterminé séparément de son âge chronologique, selon qu'il parvient, ou non, à résoudre les problèmes résolus par la majorité des enfants de son âge. Age mental 1905 : Alfred Binet, et Théodore Simon.

 

 

 
Agent psychoactif

Toute substance chimique qui peut influencer par sa prise l'activité mentale d'un individu. exemple: alcool, drogues: cocaïne, marihuana...

 

 


 
Agoraphobie

Crainte pathologique des espaces découverts et lieux publics. Cette phobie se manifeste par un sentiment d'insécurité et par la peur de ne pas pouvoir s'échapper en cas de problème. C'est une peur irraisonnée et intense dont on ne peut s'échapper facilement. Ces situations sont vécues avec une grande souffrance ou sont évitées. Le retentissement sur la vie quotidienne peut être très important.

 

 
Agnosie

 

L'agnosie est un trouble qui se traduit par une insuffisance de la reconnaissance. Une personne atteinte ne reconnaît pas les objets ou bien son cerveau est incapable de les nommer. L’agnosie touche généralement un seul sens, elle peut-être visuelle, auditive, ou tactile.

 

 


 
Agression

 

En psychologie l'agression résulte d'une volonté délibérée chez l'individu d'avoir l'ascendant sur l'autre. Une agression renvoie à un ensemble de comportements qui peuvent entraîner des dommages physiques et psychologiques envers soi-même ou les autres. L'agression est intentionnelle et peut avoir lieu sur plusieurs plans : physique, verbal, et ou psychique.

 

 

 
Aire cérbrale

 

Une aire cérébrale, équivalent d'aire corticale est une zone sensitive du cortex cérébral. Les aires cérébrales sont des zones fonctionnelles différentes et délimitées plus ou moins par les circonvolutions qui composent chacun des quatre lobes du cerveau : Le lobe frontal, Le lobe pariétal, Le lobe temporal, Le lobe occipital.

 

 

 

 

 
Angoisse

L'angoisse englobe l'anxiété et ses manifestations somatiques d'oppression et de constriction. C'est un phénomène avec une intensité croissante: inquiétudes, anxiété, angoisses.

 

 

 

 
 
Aliénation mentale

C'est une forme extrême de maladie mentale, incompatible avec une vie sociale normale. De nos jours, le
terme d'aliénation mentale n'est plus utilisé en psychiatrie, on en garde une trace dans le langage courant comme
synonyme de folie ou de trouble psychotique, ou dans un contexte juridique.
Le Dr Pinel à la fin du 18 ème développe le concept d'aliénation mentale qui sera à la base de la psychiatrie moderne. En considérant l'aliénation mentale comme
une maladie au même titre que les maladies physiques, il a permis à la
psychiatrie de prendre sa place parmi les sciences médicales.

 

 

 

 
 
Amphétamines

Les amphétamines sont des médicaments délivrés sur ordonnance par le médecin dans des buts thérapeutiques précis. Ce sont des stimulants physiques qui diminuent le sommeil, donnent l'illusion d'un accroissement des performances physiques et intellectuelles et dont les effets durent plusieurs heures.  Ils sont psychostimulants et diminuent l'appétit. Leur effet peut être détourné par des personnes qui utilisent leurs effets secondaires dans un but de toxicomanie. Les autres noms utilisés sont speed, ice, cristal. Ils sont pris directement en comprimés ou sniffés en poudre. Leur consommation, en dehors d'une prescription médicale est considérée comme illicite aux yeux de la Loi..

 

 

 

 
Anxiolytique

 

Médicaments de l’anxiété, de l’hyperémotivité, et des situations de stress. Les plus utilisés sont les benzodiazépines qui ont 5 propriétés : myorelaxantes, anticonvulsivantes, action sédative à forte dose, anxiolytique, amnésiante.

Ils appartiennent au groupe des psycholeptiques ou sédatifs psychiques (qui diminuent l’activité mentale).

 

 

 


 

Compulsion

Ceux sont des actes qui  s'imposent à la personne de façon permanente, obligatoire, répétitive et incontrolable. Ils ont un caractère magique et conjuratoire absurde.

 

 

 

 
 
Dysmorphophobie

La dysmorphophobie est une inquiétude concernant un défaut imaginaire de l'apparence physique. Si un défaut physique existe alors il est démesuré. La personne dysmorphophobique passe beaucoup de temps à examiner ce quil considère en lui comme un défaut pour diminuer leur défaut, mais cela l'accroit dans leur perception.

 

 

 

 
 
 
Phobie

C'est une peur irrationnelle spécifique, déclenchée par un objet ou une situation n'ayant pas eux-mêmes de caractère dangereux. La peur disparaît en dehors de l'objet ou de la situation phobogène. Le danger ou la menace sont imaginaires. Elles sont liées à la personnalité et à l'histoire de la personne.

 

 

 

 
 
Phobie sociale

C'est la peur irraisonnée et intense des situations ou l'on est exposé au regard des autres. Elle se manifeste par la peur de rougir, peur de trembler, peur de parler, de manger, de vomir, peur des contrôles…

 

 

 

 
 
Schizophrénie

C'est une affection psychotique chronique, qui peut prendre des formes très variées.  Symptômes: la désorganisation  ou la dissociation. C'est la perte de l'unité psychique qui provoque un  relâchement des associations entre les idées, émotions et attitudes. La pensée est floue, discontinue. Le discours est parfois illogique et difficile à suivre. Le langage perd sa fonction de communication. La schizophrénie paranoïde: Activité délirante prédominante, évolution par poussées entrecoupées de périodes de rémission.  La schizophrénie hébéphrénique a une évolution continue, dissociation et signes négatifs prédominent. L'impact sur l'adaptation social est grand. La schizophrénie dysthimique a une forme périodique, elle associe des symptômes schizophréniques et maniaco dépressifs, des périodes de rémission, avec un déficit moins important.  La schizophrénie associe des bizarreries du comportement et une marginalité avec peu ou pas d'élèments délirants.

 

 

 

 
 

 

Aphasie
Affection neurologique caractérisée par une perturbation de l'expression ou de la compréhension du langage parlé et écrit, à la suite d'une lésion du cortex cérébral.
 

 

 

 
 
 
Apnée du sommeil

Elle se caractérise par des arrêts respiratoires fréquents pendant le sommeil. L'arrêt de la respiration est de durée variable, et se fait sans arrêt cardiaque.  Le dormeur est parfois obligé de se réveiller en reprenant son soufle.